Bernard Laporte quittera le RCT en 2015 ?

Dans un entretien accordé à L’Equipe, le manager du RC Toulon annonce son intention de devenir président de la Fédération française de rugby en 2016, avec une mesure déjà phare : la mise en place d’une interdiction de se présenter à plus de deux mandats pour le président et les membres du comité directeur.

 

«J’ai envie de jouer un rôle important à la Fédération. Depuis deux ans, des amis proches me disent d’y aller. Et là, depuis deux mois, j’en ai envie. Le fait d’avoir été sanctionné m’a encore plus donné envie».

«C’est médiocre. Je n’ai pas peur de le dire. Et à ceux-là, ceux qui m’ont mis la sanction, je leur dirai un jour : «Vous ne serez plus là». Qu’ils le sachent (…). C’est pire que la Stasi ces gens-là. Ces médiocres, il faut qu’ils partent du monde du rugby car ils se comportent mal».

«Je trouve inacceptable, je dis bien inacceptable, que des gens soient dans une Fédération depuis trente ans, lâche-t-il. Ce sont des égoïstes. Ils ne servent pas le sport. Ils se servent, eux. On sait pourquoi ils viennent. On se fait chier en province. C’est mieux de venir à Paris, de se coucher à 4 heures du matin quand on monte tout seul. Vous voyez ce que je veux dire… Ah oui, il ne faut pas le dire, il parait. Chut ! Mais c’est la vérité, donc je dirai la vérité».

«J’ai des idées, si j’y vais, c’est pour changer les choses, annonce-t-il. La Fédération, au lieu de s’enfermer, je veux qu’elle vive, que ça bouillonne d’idées. C’est ça qu’il faut changer. Dans ma tête je suis prêt».

Laisser un commentaire