Fédérales 1,2,3: résultats des clubs provençaux

Ce dimanche de disputait la seconde journée de fédérale 1 et la première en Fédérale 2 et 3 des clubs provençaux. Les scores sont mis en ligne au fur et à mesure. N’hésitez pas à nous communiquer vos résultats ou les comptes rendus de vos rencontres

Fédérale 1 Poule 2 – 2e journée

  PAYS D’AIX RUGBY CLUB  STADE OL CHAMBERY 26-19 (Bd)
  A S MACONNAISE   RUGBY OVALIE CLUB LA VOULTE VALENCE 37-15 (BO)
 U S SEYNOISE  ASS SPORTIVE RACING CLUB CHALONNAIS 21-23 (Bd)
  C S VIENNE RUGBY  R C AUBENAS VALS 12-14 (Bd) 
  US ROMANS ET PEAGEOISE  U S ANNECY  37-15 (BO)

 Classement général

 CLUB  PTS  J  G  N  P  GA  PB  NEI  NF
 1   PAYS D AIX RUGBY CLUB  8  2  2  0  0  21  0  0  0
 1   R C AUBENAS VALS  8  2  2  0  0  4  0  0  0
 3   U S ROMANS ET PEAGEOISE  6  2  1  0  1  18  2  0  0
 3   A S MACONNAISE  6  2  1  0  1  18  2  0  0
 5   U S SEYNOISE  5  2  1  0  1  4  1  0  0
 5   STADE OL CHAMBERY  5  2  1  0  1  -3  1  0  0
 5   ASS SPORTIVE RACING CLUB CHALONNAIS  5  2  1  0  1  0  1  0  0
 8   U S ANNECY  4  2  1  0  1  -18  0  0  0
 9   RUGBY OVALIE CLUB LA VOULTE VALENCE  1  2  0  0  2  -28  1  0  0
 9   C S VIENNE RUGBY  1  2  0  0  2  -16  1  0  0

Equipes réserves – Nationale B

  PAYS D AIX RUGBY CLUB   STADE OL CHAMBERY 32-15
 A S MACONNAISE  RUGBY OVALIE CLUB LA VOULTE VALENCE 22-14
  US SEYNOISE   ASS SPORTIVE RACING CLUB CHALONNAIS 15-9 (Bd)
 C S VIENNE RUGBY   R C AUBENAS VALS 17-6
  U S ROMANS ET PEAGEOISE  U S ANNECY 50-14 (BO)

Classement général

 CLUB  PTS  J  G  N  P  GA  PB  NEI  NF
 1   U S ROMANS ET PEAGEOISE  9  2  2  0  0  52  1  0  0
 2   PAYS D AIX RUGBY CLUB  8  2  2  0  0  37  0  0  0
 2  A S MACONNAISE  8  2  2  0  0  28  0  0  0
 2   U S SEYNOISE  8  2  2  0  0  9  0  0  0
 5   C S VIENNE RUGBY  4  2  1  0  1  -11  0  0  0
 6   ASS SPORTIVE RACING CLUB CHALONNAIS  3  2  0  1  1  -6  1  0  0
 7   R C AUBENAS VALS  2  2  0  1  1  -11  0  0  0
 8   RUGBY OVALIE CLUB LA VOULTE VALENCE  1  2  0  0  2  -11  1  0  0
 9   U S ANNECY  0  2  0  0  2  -56  0  0  0
 9   STADE OL CHAMBERY  0  2  0  0  2  -31  0  0  0

 

Fédérale 2 Poule 4 – 1ère journée

 A S ST MARCEL ISLE D’ABEAU   S C ROYANNAIS 10-17 (Bd)
 S O GIVORS RUGBY 2 VALLEES  C A ST RAPHAEL FREJUS 17-12  (Bd)
 AS BEDARRIDAIS   ETOILE SP MONTEUX 12-5 (Bd)
 ROL GRASSE   RUGBY CLUB TRICASTIN 25-18 (Bd) 
 RUGBY CLUB HYERES CARQUEIRANNE LA CRAU   RC CHATEAURENARD 22-20 (Bd)

Réserves – fédérale 2B poule 4

  A S ST MARCEL ISLE D’ABEAU   S C ROYANNAIS 0-48 (BO)
  S O GIVORS RUGBY 2 VALLEES   C A ST RAPHAEL FREJUS 13-17 (Bd)
 A S BEDARRIDAIS  ETOILE SP MONTEUX  26-15
 R OL GRASSE  RUGBY CLUB TRICASTIN 13-18 (Bd)
  RUGBY CLUB HYERES CARQUEIRANNE LA CRAU  R C CHATEAURENARD 31-8 (BO)

Fédérale 2 Poule 5 – 1ère journée

 RUGBY CLUB NIMES GARD  S O MILLAVOIS 24-17 (Bd)
  ESCATALANE FC VILLEFRANCHE DE LAURAGAIS 20-26 (Bd)
 S C MAZAMET U S QUILLAN HAUTE VALLEE 32-21
 US AVIGNON LE PONTET RUGBY  CERET SPORTIF 24-10
  S C LEUCATE ROQUEFORT XV  RUGBY OLYMPIQUE AGATHOIS 22-13

Réserve Fédérale 2 poule 5

 RUGBY CLUB NIMES GARD   S O MILLAVOIS  17-11(Bd)
  ETOILE SPORTIVE CATALANE   F C VILLEFRANCHE DE LAURAGAIS  15-12 (Bd)
  S C MAZAMET   U S QUILLAN HAUTE VALLEE 14 -3
  US AVIGNON LE PONTET RUGBY VAUCLUSE   CERET SPORTIF 19-6
  S C LEUCATE ROQUEFORT XV   RUGBY OLYMPIQUE AGATHOIS 8-10 (Bd)

Fédérale 3 Poule 10 – 1ère journée

 C O BERRE XV  STADE NICOIS 16-16
  BASTIA XV   R C DRACENOIS  24-23  (Bd)
  RUGBY CLUB VALETTOIS REVESTOIS  RC DE LA VALLEE DU GAPEAU 23-16  (Bd)
  MARTIGUES PORT DE BOUC RC  RUGBY CLUB SIX FOURNAIS 18-20 (Bd)
 RUGBY CLUB AUBAGNAIS  AIX UNIVERSITE RUGBY 11-3

Equipes réserves Excellence 3 – Poule 10

  C O BERRE XV  STADE NICOIS 28-0 (BO)
 BASTIA XV   R C DRACENOIS 50-0 (BO)
 RUGBY CLUB VALETTOIS REVESTOIS   R C DE LA VALLEE DU GAPEAU 19-12 (Bd) 
  MARTIGUES PORT DE BOUC RC  RUGBY CLUB SIX FOURNAIS 24-14
  RUGBY CLUB AUBAGNAIS AIX UNIVERSITE RUGBY 21-6

 

Fédérale 3 Poule 11 – 1ère journée

 RC EYRAGUAIS  RUGBY CLUB JACOU MONTPELLIER NORD 19-29
  RC UZETIEN  SALANQUE COTE RADIEUSE XV 7-36 (BO)
  US THUIRINOISE  BOULOU SPORTIF XV 3-12
  RO LUNELLOIS XV  RUGBY CHATEAUNEUF DU PAPE 26-7
 RUGBY CLUB PALAVAS LES GENETS   RUGBY CLUB LES ANGLES GARD RHODANIEN 24-11

Equipes réserves Excellence 3 – Poule 11

 R C EYRAGUAIS RUGBY CLUB JACOU MONTPELLIER NORD 9-24
 R C UZETIEN  SALANQUE COTE RADIEUSE XV 3-69 (BO)
  U S THUIRINOISE  BOULOU SPORTIF XV 15-14 (Bd)
 R O LUNELLOIS XV   RUGBY CHATEAUNEUF DU PAPE SORGUES 27-8 (BO)
  RUGBY CLUB PALAVAS LES GENETS   RUGBY CLUB LES ANGLES GARD 10-14 (Bd)

———————————–

Résumé PARC / SOC – Fédérale 1, Poule 2 (Source : PARC)

Sans un buteur adverse à la dérive, sans un retour improbable d’Eddy Labarthe dans son en-but, sans quelques cruelles imprécisions savoyardes, le PARC aurait certainement connu sa première désillusion de la saison. Car il faut bien l’avouer, cette victoire, le PARC la doit autant à la chance qu’à la réussite au pied d’Alex Latapie, qui aura réussi un sans-faute.

Car que ce fut dur… Après vingt bonnes premières minutes, qui auront vu les Noirs joué juste, alterné le bon et le très bon, les hommes de Conrad Stoltz se sont peu à peu liquéfiés. Ou tout simplement laissés endormir par un adversaire qui, très timide en début de rencontre (10 à 0), a peu à peu pris conscience de ses possibilités et, surtout, que son adversaire du jour n’était pas dans le coup.

À la mi-temps, les Aixois menaient tout de même 23-13 après des essais de Latapie et Uys. Mais ce sont leurs fantômes qui revenaient sur le terrain. Les Chambériens dominaient, les Aixois ne savaient plus trop quoi faire, et donnaient l’impression de jouer avec la peur au ventre. Et incapables de s’appuyer sur des certitudes. Les imprécisions, favorisées par un terrain rendu très gras par la pluie tombée dans la matinée, ne faisaient qu’empirer cette impression d’incapacité à aller faire mal à un adversaire, vaillant, sans grand génie, mais aux automatismes collectifs rodés par leur épopée en Fédérale 2 la saison dernière.

Merci Eddy

Et puis, il y a eu ce retour d’Eddy Labarthe. Après une interception sur une passe mal ajustée de Kotze, l’arrière chambérien filait à l’essai, échappait à Latapie et se retrouvait dans l’en-but. Labarthe qui, lorsqu’il a une idée en tête ne l’a pas ailleurs, ne lâchait pas le morceau. Un peu à l’image de l’essai qu’il avait inscrit contre Grenoble il y a deux saisons, l’ailier aixois arrivait de nulle part et surprenait tout le monde en éjectant le ballon que l’adversaire avait sous son bras. En-avant, mêlée à 5 mètres, et gros coup de massue derrière les têtes visiteuses. Pour autant, les Chambériens jouaient leur va-tout jusqu’au bout et décrochaient le bonus défensif dans les arrêts de jeu.

Au final, on en oublierait que le PARC s’est imposé cet après-midi. Une première victoire à domicile, la deuxième en autant de rencontres, qui permet au PARC de se positionner en tête de sa poule. Mais que ce fut dur. Et à voir les têtes aixoises dans le tunnel qui les ramenait à leur vestiaire, ils ne peuvent qu’être d’accord avec nous. Le genre de prestation à ne pas reproduire. Sous peine d’être puni illico !

 

Résumé Romans / Annecy- Fédérale 1, Poule 2 (Source : USAnnecy)

Le hold-up réalisé en ouverture de championnat par Annecy sur Mâcon ne devait surtout pas être l’arbre qui cache la forêt. Certes, le promu haut-savoyard avait déjoué tous les pronostics en prenant le meilleur sur la grosse écurie bourguignonne mais cette performance-là serait, cette saison, plutôt difficile à réaliser chaque week-end ; qui plus est en jouant à l’extérieur ! Parfaitement conscients de cet état de fait, le capitaine Charvat et ses hommes se rendaient en Isère avec l’intention de tenter, malgré tout, crânement leur chance. Toutefois, face à l’US Annecy Rugby, l’US Romans-Bourg de Péage fait office d’ogre. Avec un budget plus de 2 fois supérieur au sien et des infrastructures totalement professionnelles, le célèbre club aux damiers vise clairement la Pro-D2 et s’en donne assurément les moyens.

« Ça va piquer aujourd’hui ! » prévenait l’entraîneur Auger à ses joueurs. Au regard de la lourde artillerie iséroise alignée sur le terrain, ses paroles relevaient même de l’euphémisme… D’ailleurs, la réserve annécienne n’avait-elle pas copieusement essuyé les plâtres en s’inclinant lourdement 50-14 ?

Pourtant, contre toute attente, le XV annécien ouvrait le score sur pénalité dès la première minute de jeu, entamant quelque peu la confiance assurée de l’adversaire. Désireux de ne pas faillir à domicile, ces derniers parvenaient à faire main basse sur le ballon et, à la faveur d’une pénalité bien cadrée (4’) puis d’un pressing de tous les diables sur une défense annécienne longtemps infranchissable, inscrivaient leur premier essai (9’). Loin d’être ridicules – bien au contraire – les Annéciens opposaient une fort belle résistance et portaient même quelques attaques bien senties tant et si bien que les deux formations se séparaient à la mi-temps sur un faible écart au score (14-9). Aux citrons, les consignes du duo Auger-Lorbois restaient claires : du jeu, de l’envie et de la fierté !

De retour des vestiaires, la partie s’accélérait brusquement. En effet, du succès de leur botteur qui visait parfaitement les perches par trois fois, les locaux prenaient dangereusement le large au compteur. Bien que Jordan, en pleine réussite, tente de suivre la mesure au pied (23-15), l’opportunité de ramener le bonus défensif s’amenuisait progressivement. Et le dernier quart-d’heure de cette rencontre de virer au grain pour les Annéciens, dont les derniers espoirs s’envolaient définitivement suite à l’essai casquette des Isérois (69′, 30-15). Un coup dur pour les coéquipiers de Charvat qui ne ménageaient jusque-là pas leur peine afin de contenir l’armada romanaise et qui n’avaient donc nul besoin que la bonne fée se penche davantage sur le berceau de son adversaire ! Cette fois, la messe était dite et une troisième réalisation, dans les arrêts de jeu, n’y changerait rien (37-15).

Compte tenu du niveau élevé de la concurrence, l’US Annecy Rugby peut être fier de sa prestation. Les joueurs n’ont rien lâché des 80 minutes de cette rencontre et se seront logiquement inclinés face à plus forts qu’eux dans un combat d’emblée déséquilibré. Mais les deux clubs ne jouent pas tout simplement pas le même championnat ! Quand l’un rêve de Pro-D2, l’autre cherche simplement un maintien.

Le retour à la maison pour la prochaine journée sera donc une très belle occasion pour les Annéciens de refaire le plein de soutien grâce à son public et d’accrocher,  cette fois-ci peut-être, un bon résultat.

 

Résumé Nîmes / Millau – Fédérale 2, Poule 5 (Source : Nîmes)

En découvrant le calendrier que la Fédération Française de Rugby a concocté, le RCN avait marqué au marqueur indélébile ce premier match de la saison face à Millau, et pour plusieurs raisons.

Premièrement, ce premier match de l’année opposait de clubs promus en Fédérale 2, deuxièmement un résultat favorable lors du premier match pouvait avoir une incidence sur l’ensemble de la saison, troisièmement, une victoire face à un promu permettait de creuser un mini écart sur un concurrent direct au maintien. La pression était donc au rendez-vous.

Pour préparer au mieux cette rencontre, le staff  nîmois avait fait le choix de surfer sur la grande force de la saison dernière : le pack, en titularisant six « anciens » sur les huit de devant. Le choix fut judicieux. En effet, pour ce premier match, les deux équipes furent tendues, les espaces limités et les fautes nombreuses. Dès la 6ème minute de jeu, c’est Adrien Tomas qui profita d’une des nombreuses fautes aveyronnaises pour ouvrir le score (3-0) mais Escalais, l’ouvreur du SOM, lui répondu immédiatement (3-3).

Les deux buteurs entamèrent alors un mano à mano : lorsqu’un donna trois points d’avance à son équipe, l’autre égalisa dans la foulée. Ce jeu dura jusqu’à la 50ème minute (12-12), aucune des deux équipes n’arrivant à se créer des situations favorables.

Voyant le match fermé, le staff et les joueurs nîmois comprirent que ce n’était pas l’après-midi pour prendre un éventuel point de bonus, que l’essentiel était la victoire. Et fasse à l’indiscipline millavoise, le RCN appuya là où ça fait mal : devant. Le pack d’avant continua son travail de sape, usant la défense adversaire et provoquant des pénalités. Adrian Tomas ne se fit pas prier pour creuser l’écart du RCN (52’, 54’, 61’ et 72’) et porta le score à 24-12. Dans la foulé, le RCN aurait pu même espérer marquer son premier essai de la saison mais ne parvint jamais à aller jusque dans l’en-but, au contraire de Millau qui à la 79ème minute profita d’une pénal-touche suivie d’une avancée du pack pour marquer le seul essai de la rencontre ramenant ainsi le score à 24-17.

Avec cette essai, le SOM repart du stade de Kaufmann avec le point de bonus défensif et c’est là le seul regret que peuvent avoir les nîmois qui auront été à la hauteur des attentes, répondant ainsi à l’objectif de leur manager, Michel Bérard, qui leurs a demandé l’invincibilité à domicile.

En levée de rideau l’équipe réserve du RCN s’est imposé 17-11.

 

Résumé Palavas / Les Angles – Fédérale 3, Poule 11 (Source : Les Angles)

Pour ce premier rendez vous en terre héraultaise, les joueurs d’excellence B de Notari et Charret ont enregistré un premier résultat positif avec une victoire finale 14 à 10, non sans difficulté. Pas grand chose à se mettre sous la dent en première mi temps, seule une pénalité pour les locaux récompensait ceux ci, Salles voyait sa tentative avorter en face les poteaux. La seconde mi temps voyait une domination gardoise stérile et c’est au contraire Palavas qui marquait un essai en contre transformé et donnant un avantage aux locaux.
 Le réveil anglois ne tardait pas, Notari lâchait le ballon avant d’aplatir; ce n’était que partie remise et Zamuner s’extirpait d’une mêlée pour aller marquer un essai entre les perches que Salles transformait. A cinq minutes du coup de sifflet final, sur une attaque renversée, Bazzo grillait la politesse aux défenseurs adverses pour un essai en coin que Salles du bord de touche transformait malgré un vent difficile et assurait la victoire méritée des siens.
  Plus difficile la prestation des joueurs de Boileau et Cavaignal face au promu héraultais à forte ossature montpelliéraine où régnait en touche le numéro huit Dussaut avec en prime un demi d’ouverture qui passait deux pénalités d’entrée de match sur des fautes angloises. Quinze minutes plus tard, sur un bon renversement d’attaque, c’est Morin qui marquait en coin pour revenir à 5/6. Sur une belle attaque de Palavas, le 3/4 aile local mystifiait le dernier défenseur anglois pour donner intérieur à son centre pour un essai entre les perches. Avec la transformation, les locaux prenaient un avantage certain et alourdissait le score par une nouvelle pénalité juste avant la mi temps pour un score de 16 à 5.
En seconde mi temps, Joly passait une pénalité mais une nouvelle faute gardoise voyait le buteur local passer trois nouveaux points. Un sursaut d’orgueil et sur une belle action, Masson concluait un essai en coin à cinq minutes du coup de sifflet final. Malheureusement, sur une dernière action et un plaquage loupé, les trois quarts de Palavas crucifiaient les Anglois et les privaient du point de bonus défensif mérité. Le manque de discipline face aux décisions arbitrales et le déficit en touche pesèrent lourd au décompte final.

   Le déplacement à Eyragues devra être pris différemment afin d’éviter de rentrer dans une spirale négative, l’équipe en a les moyens. Mention à Calmes, Cornier, Maurin,  Simon Fesquet et Bousquet.

Laisser un commentaire