Le RC Nîmois organise ses journées de détection

Dans le cadre de sa politique de formation d’excellence, le RC Nîmois propose une une journée de détection le samedi 18 avril au stade Nicolas Kaufmann – président fondateur du club en 1963 – à partir de 10h.

Le club de rugby de Nîmes propose des solutions pour concilier rugby de haut niveau,  études et formation professionnelle. Le club gardois propose un encadrement sportif avec des entrainements spécifiques aux postes, des compétitions “élite” et une étroite relation avec l’équipe fanion pour les “Belascain”.

Les joueurs intéressés peuvent directement prendre contact avec le club et télécharger le formulaire d’inscription detection@rugby-nimes.com

RC Nîmois : Présentation de l’équipe Belascain

Nimes Rugby
Rugby Club Nîmois

 

Histoire du club

1963 : Création du Rugby Club Nîmois sous l’impulsion de Nicolas Kaufmann qui deviendra Président et dont le stade porte le nom.

1963-1967 : Ascension fulgurante, saison après saison, le club gravit les marches des séries.

1968 : Homme providentiel, Louis Gagnière vient de l’AS Béziers en qualité d’entraineur-joueur. Le RCN devient Champion de France, seul titre glané, à ce jour, par l’équipe première.

1969 : on a marché sur la lune

1969-1973 : Troisième division pendant 5 ans avec des fortunes diverses.

1974 : Avec l’appoint de l’international Paul Dedieu, montée en 2nd division. Palier franchien une seule année. Louis Gagnière devient Président, il le sera pendant 28 ans !

1975-1979 : Fruit du travail en profondeur, avec des joueurs formés au club, il aura suffi de 12 saisons pour atterrir sur la 1ère Division groupe B.

1980 : HISTORIQUE ! Accession à la 1ère division groupe A. Au cours d’un match mémorable de ¼ de finale contre La Voulte.

1981 : Des succès significatifs sur des clubs huppés (Victoire hautement symbolique sur l’AS Béziers, Champion de France en titre, au stade Kaufmann) et qualification en 1/16ème de finale, malheureusement perdu contre l’USAP.

1985 : Avec un seul match perdu à domicile (contre Agen) cette saison là au stade Kaufmann, on parle des nîmois en terme élogieux mais l’AS Béziers reste intouchable en 1/8ème de finale.

1986 : Inauguration de la tribune.

1987 : Saison médiocre, quelques bons résultats acquis dans la douleur n’empêchent pas de descendre en groupe B

1989 : Retour dans le groupe A. La Stade Toulousain stoppe l’ascension en 1/8ème de finale.

1990 : L’apothéose. Le RCN est classé 7ème club français et obtient le titre officieux et honorifique de champion d’automne. Biarritz s’incline en 1/8ème de finale mais l’obstacle AS Béziers en ¼ reste insurmontable. Qu’importe, le RCN est reconnu comme un grand club de l’ovalie.

1991 : Énorme déception. Une grande équipe nîmoise s’incline en 1/16ème de finale face au futur champion de France : Toulon.

1992 : Admission en Challenge du Manoir. 1993 : Les Juniors Reichel deviennent vice-champion de France face au Stade Toulousain.

1993 : Les Juniors Reichel deviennent vice-champion de France face au Stade Toulousain.

2001-2008 : Rétrogradation en division fédérale 1. Le club joue les premiers rôles du championnat amateur sans pouvoir aller au bout de ses ambitions.

2008-2010 : Par décision de la DNAGC, le club est relégué en fédérale 2. Dans l’urgence et des conditions difficiles (notamment un passif financier qu’il convient de résorber), Claude Pontaud est élu Président avec l’ambition d’amener le club à sa place.

2010-2011 : Le club retrouve sa place en fédérale 1 à la suite d’une saison fantastique avec notamment 14 succès en 14 matchs à domicile et un quart de finale contre Rodez qui restera dans les annales pour son suspens.

2011-2012 : Cette saison restera comme une année noire pour le RCNG. Sportivement d’abord, avec seulement 4 victoires au compteur le RCNG ne parviendra pas à se maintenir. Financièrement ensuite, avec un budget en déficit, la DNACG condamnera le RCNG à jouer en Fédérale 3.

2012-2013 : La renaissance ! Le club remonte immédiatement en fédérale 2 en ayant accompli un immense travail. Dans cette difficulté, le RCN a trouvé une unité :au niveau des joueurs, des entraineurs, des bénévoles et des dirigeants. La volonté est clairement affiché : se maintenir àc e niveau le temps de rembourser définitivement les dettes du club.

2013-2014 : Pour son retour en Fédérale 2, le RCN se retrouve dans une poule homogène et compétitive.

Laisser un commentaire