Le Stade du PARC bientôt rénové

Le Stade Maurice-David, où évolue le PARC devrait bientôt être rénové. En effet, la Communauté du Pays d’Aix (CPA), malgré la relégation en fédérale 1 du club, vient de voter un budget de 100 000 € pour l’étude préalable à la rénovation et à l’extension du complexe sportif du PARC.

Stade Maurice-David, PARC
Stade Maurice-David, PARC

 

La CPA vient de missionner la SLPA pour qu’elle vérifie si, techniquement, urbanistiquement et financièrement, l’opération d’aménagement du stade est réalisable. C’est à partir de ses conclusions et analyses que la CPA donnera son aval au projet, dont voici les grandes manœuvres :

– maintien et amélioration de la tribune Honneur déjà existante
– réalisation d’une nouvelle tribune Est, d’une capacité d’environ 2200 places assises, dont 300 VIP, 20 places réservées aux personnes à mobilité réduite
– réalisation d’un réceptif de 450 m2 et toilettes
– réalisation d’un espace musculation/médical/salle de projection de 450 m2
– réalisation d’une boutique de 50 m2
– réalisation d’un espace TV/presse et de salles de réception sous la nouvelle tribune
– restauration d’un espace restauration/bistrot à l’entrée du stade, à l’emplacement de l’ancien club-house de l’AUC, qui doit être libéré
– restructuration des accès au parking
– remise en état du terrain C

L’étude de faisabilité durera 6 mois maximum, mais un calendrier est déjà envisagé. L’espace musculation-médical-salle vidéo – construit derrière les poteaux de gauche lorsqu’on regarde le terrain depuis la tribune principale – pourrait arriver fin septembre. Entre mi-octobre et fin novembre, la salle de réception – derrière les poteaux de droite – pourrait suivre. Enfin, la fin de l’année sportive pourrait coïncider avec la naissance de la nouvelle tribune. En étant un brin optimiste, et en croisant légèrement les doigts, le PARC pourrait donc jouer les phases finales dans un stade à la hauteur de l’évènement. Mais le chemin à parcourir reste encore long…

En tout cas, la CPA a conscience de l’importance de doter le PARC d’infrastructures plus propices à son développement sportif et économique : “Le PARC se retrouve dans l’impossibilité de lutter avec les équipes de niveau équivalent, eu égard de la déficience de ses installations beaucoup trop limitées. Qu’il s’agisse de pouvoir organiser, s’entraîner ou recevoir, elles ne correspondent plus au monde professionnel d’aujourd’hui”, a-t-il été expliqué au cours du Conseil.

Enfin, ce projet sportif, dont “il est possible d’envisager une réorganisation plus ambitieuse et surtout plus large qui soit à l’échelle du territoire pour les 30 prochaines années”, s’inscrit en parallèle du désir d’aménagement du quartier du stade Maurice-David, voué à “devenir un véritable centre de vie”.

Source: PARC

Laisser un commentaire