Toulon arrache sa place en finale

L’histoire retiendra le drop d’Anthony Belleau, remplaçant de François Trinh-Duc, à la 80e minute qui propulse le RCT en finale du Top14.

Les toulonnais ont en effet couru après le score toute la partie et notamment en début de seconde mi-temps où deux pénalités consécutives permettent aux rochelais de se détacher à 15-9.

Mais à la 51′, le centre rochelais Aguillon écope d’un carton rouge pour un plaquage jugé dangereux. C’est le tournant du match et les toulonnais, même maladroits, vont en profiter pour revenir au score et coiffer sur le poteaux La Rochelle 18-15, qui perd sa seconde demi-finale de la saison après celle de Challenge Cup.

L’arbitrage fera à nouveau couler beaucoup d’encre mais ce qui est en question, plus que les décisions de Pascal Gauzere, c’est bien la place de l’arbitre et l’interprétation des règles dans le rugby moderne.

Dans un match où 27 des 33 points ont été inscrits suite à des pénalités, l’on comprend le poids prépondérant de l’arbitre. Deux exemples: sur l’expulsion d’Aguillon, M. Gauzere ne fait qu’appliquer la règle, tout le monde en convient. Mais doit-on vraiment déséquilibrer une partie sur un plaquage potentiellement dangereux mais qui au final ne l’est pas et surtout, dans le cas présent, qui n’a sans doute pas été fait avec l’intention de faire mal ?

2e exemple: nous sommes dans les 10 dernières minutes à 15 partout et les rochelais monopolisent le ballon sur la ligne médiane, mais sont incapables, en infériorité numérique, de franchir le mur rouge et noir. Pourtant l’arbitre va leur offrir deux pénalités pouvant être synonyme de gagne: la première à la 71′ où il juge un plaquage haut de Smith…. en réalité un simple plaquage aux épaules sans aucun danger; Puis une autre à la 75′, toujours contre Smith sanctionné de ne pas s’être sorti d’un ruck…. à sa décharge 140 kg de muscle rochelais s’étaient posés sur lui pour l’empêcher de sortir !

Il est temps de revenir à un sport où l’arbitre n’est plus la vedette des 80 minutes et juste là pour sanctionner les faits les plus graves.

Résumé vidéo demi-finale Top14: La Rochelle / RCT

Laisser un commentaire