Les propos absurdes de Boudjellal

Peu avare de polémiques, Morad Boudjellal, le président du RC Toulon, s’est à nouveau fait remarquer dans un entretien accordé à Var Matin. Il s’insurge dans des termes absurdes contre les quotas de “JIFF” – joueurs issus des filières de formation.

Pour rappel, la LNR imposera le quota de 55% de JIFF sur les feuilles de match de l’an prochain, ce qui remet bien entendu des stratégies de recrutement à la Boudjellal qui s’emballe dans les colonnes de nos confrères: “Le rugby démontre à travers ses règlements que c’est vraiment un sport réactionnaire dans son état d’esprit, qui est sectaire, qui passe son temps à compter les noirs, les blancs, les Français et les étrangers. Je pense que le rugby est déjà prêt pour les prochaines échéances politiques.

Sur le fonds, on peut se réjouir que les instances du rugby français favorisent l”éclosion des talents français, condition nécessaire pour que le XV de France reste compétitif. Pour ce qui est des propos du président du RCT, s’il juge le rugby français sectaire et raciste, quelle vision a-t-il du rugby néo-zélandais, ultra fermé et centré sur l’intérêt national… la compétitivité des All-Blacks.

Nous laissons donc le président du RCT avec ses préjugés, sa vision réductrice, ses complexes et espérons qu’il soit plus inspiré à l’avenir.

Laisser un commentaire